Première réussie pour Aurore Flament

Pour ses débuts en tandem avec l’association sports et loisirs pour aveugles et amblyopes (ASLAA), Aurore Flament s’en est plutôt bien sortie ! Associée à Laetitia Bernard, les deux jeunes femmes ont décroché la médaille d’argent sur la poursuite et le kilomètre des Championnats de France de cyclisme sur piste handisport disputés au vélodrome de Roubaix. Le titre est revenu à Pia Bogenez et Pascaline Duchesne sur ces deux mêmes épreuves.

Pour la première fois, deux tandems féminins étaient alignées sur un Championnat de France de cyclisme sur piste. Ce week-end, l’Association sports et loisirs pour aveugles et amblyopes (ASLAA) arrivaient en force à Roubaix pour disputer cette compétition. À cette occasion, Aurore Flament, la régionale de l’étape, allait faire ses premiers pas en tandem. Au final, elle s’en est plutôt bien sortie. Associée à Laetitia Bernard, les deux jeunes femmes ont décroché deux médailles d’argent (poursuite et kilomètre).

Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Prévenue tardivement, Aurore a accepté de relever le défi de piloter une personne non-voyante sur la piste de Roubaix. « Mardi, j’ai dit oui à l’ASLAA. Jeudi, je faisais ma première sortie en tandem, avec Camille Devigne, et ce samedi matin, je faisais connaissance avec Laetitia Bernard, qui allait être ma coéquipière sur cette épreuve », racontait-elle sur son compte Facebook.

C’était parti pour Aurore Flament et Laetitia Bernard. Pour leur mettre un peu plus de pression, les deux jeunes femmes étaient les premières à monter sur la piste nordiste. Il y avait un peu de stress pour ce tandem féminin in composé à la dernière minute. « Ceux qui me connaissent bien, savent que je suis assez stressée sur le vélo », avouait-elle. Parties pour trois kilomètres départ arrêté, Aurore et Laetitia ont réalisé un excellent chrono (4’2 »275). « J’ai fait cette poursuite à froid. Je n’avais pas de bonnes sensations. Je n’ai pas eu assez de temps pour bien me préparer pour ce rendez-vous national », nous glissait-elle, en sortant de cette poursuite.

Pia et Pascaline étaient un ton au-dessus

Derrière, c’était au tour de Pia Bogenez et Pascaline Duchesne de faire leur effort. Avec une seconde d’avance sur le duo Flament/Bernard, les deux jeunes femmes ont décroché le meilleur temps en 4’20 »215. Le spectacle allait être de toute beauté entre ces deux tandems féminins en finale de la poursuite. Et il a eu lieu, malgré une erreur des commissaires puisque les filles ont parcouru quatre kilomètres au lieu de trois prévus dans cette discipline. Au final, Pia Bogenez et Pascaline obtiennent leur premier titre de championne de France (1ère en 4’10 »880, juste devant Laetitia Bernard et Aurore Flament (2e en 4’11 »910).

Le lendemain matin, les deux tandems allaient se retrouver sur la piste pour disputer le kilomètre, dernière épreuve de ces Championnats de France piste handisport. Là encore, Pia et Pascaline ont une nouvelle fois dominé leurs adversaires du jour. Les deux jeunes femmes repartent de Roubaix avec deux maillots bleu-blanc-rouge dans leurs valises. De leurs côtés, Laetitia et Aurore ne rentrent pas bredouilles, non plus, de cette compétition.

« Malgré cela, nous avons plutôt bien géré, et nous terminons deuxièmes à une secondes des premières.
Je suis un peu déçue d’avoir échoué pour si peu. Mais je suis contente d’être passée au-dessus de mes craintes »,
rappelait-elle. Laetitia et Aurore ont pris date avec l’avenir. Rendez-vous l’année prochaine pour vivre un nouveau duel au sommet entre ces deux tandems féminins. Et pourquoi pas voir l’arrivée d’un troisième équipage pourrait pour venir rabattre toutes les cartes dans cette catégorie…

Voici le podium de la poursuite tandem féminin des Championnats de France piste à Roubaix (Crédit photo : photoveloplus)