Simone Boilard joue de malchance sur ce Tour

Simone Boilard joue de malchance sur ce Tour

Quatre jours après sa belle huitième place sur les Champs-Élysées, Simone Boilard a de nouveau joué de malchance, ce jeudi sur la cinquième étape du Tour de France femmes avec Zwift entre Bar-le-Duc et Saint-Dié-des-Vosges. La Canadienne, âgée de 22 ans, termine 108e d’un sprint remporté par la Néerlandaise Lorena Wiebes (Team DSM).

Décidément, Simone Boilard peut se dire qu’elle est maudite sur ce Tour de France femmes avec Zwift ! Après sa belle huitième place obtenue sur les Champs-Élysées, dimanche dernier, la leader de la formation St-Michel-Auber 93 aura connu des fortunes diverses sur la suite de cette épreuve féminine. Entre les nombreuses chutes et les crevaisons, la Québécoise voulait enrayer cette spirale négative.

Ce jeudi, la Canadienne, en forme malgré les stigmates de ses gamelles, avait coché cette étape entre Bar-le-Duc et Saint-Dié-des-Vosges, la plus longue de cette épreuve féminine, pour jouer les yeux dans les yeux avec les meilleures sprinteuses mondiales.

Son équipe a alors réalisé un magnifique travail pour la protéger tout au long de cette journée. À un moment, ses coéquipières ont montré le bout de leur nez en tête de peloton pour collaborer avec les équipes de sprinteuses afin de rentrer sur l’échappée du jour. Une fois revenue sur les fuyards, Simone était admirablement bien placée à trois kilomètres de cette arrivée à Saint-Dié-des-Vosges.

Lire Aussi : Le Classement

Malheureusement, dans l’emballage final, une fille tombe sur elle et casse son dérailleur. La leader de la formation St-Michel-Auber 93 termine 108e d’un sprint remporté par la Néerlandaise Lorena Wiebes (Team DSM). Le sort continue de s’acharner sur Simone Boilard.

« Un peu dur à avaler, la vie ne m’épargne pas. Ça fait quatre étapes qu’il m’arrive soit une chute, soit une crevaison ou un problème mécanique qui m’empêche de jouer donc c’est difficile. Il faut repartir, et si je réussis à passer au travers ça va me rendre plus forte. Malheureusement on n’a pas les résultats qui parlent mais avec les histoires de course on est là, on prend notre place et on montre ce qu’on sait faire mais ce serait bien d’avoir un peu de chance sur les prochaines étapes », espère-t-elle devant les caméras de.

Et cela pourrait commencer dès ce vendredi sur la sixième étape entre Saint-Dié-des-Vosges et Rosheim. Une belle occasion pour Simone Boilard de vivre enfin une journée sans encombres sur les routes du Tour de France.