Barbora Votikova, de retour à l’entraînement

Blessée gravement au genou, le 30 avril dernier à l’occasion de la demi-finale retour de la Ligue des champions face à l’Olympique Lyonnais, Barbora Votikova semble aller de mieux en mieux. Grâce à des exercices spécifiques mis en place par l’entraîneur des gardines du Paris Saint-Germain, Guillaume Lemire, la Tchèque, âgée de 26 ans, a fait son retour à l’entraînement avec l’équipe première du PSG, début décembre. Une excellente nouvelle pour le club de la capitale de pouvoir compter sur elle pour 2023.

Le temps commençait à paraître long pour Barbora Votikova ! À l’infirmerie depuis une longue période en raison dune rupture des ligaments croisés du genou droit, la Tchèque, âgée de 26 ans, a retrouvé les terrains d’entraînement avec l’équipe première du PSG depuis début décembre. Un long parcours du combattant pour la gardienne du club de la capitale.

Ce contenu est réservé aux adhérents

Abonnez-vous !

 

Je me connecte

Clara Matéo régale

Grâce à un triplé de Clara Matéo, le Paris FC S’est imposé face à l’En Avant Guingamp (3-0), ce samedi à l’occasion de la huitième journée de D1 Arkema. Un succès précieux avant la réception de l’Olympique Lyonnais, le 27 novembre, puis celle du Paris Saint-Germain, le 4 décembre.

Avant la réception de l’Olympique Lyonnais, le 27 novembre, puis celle du Paris Saint-Germain, le 4 décembre, le Paris FC voulait rentrer des Côtes d’Armor avec les trois points. Contrat rempli pour les Parisiennes après leur large succès face à l’En Avant Guingamp (3-0), à l’occasion de la huitième journée de D1 Arkema.

Ce samedi, les joueuses de la capitale ont pu compter sur une Clara Matéo en très grande forme. Malgré un début d’entame hésitant, l’attaquante parisienne a ouvert le score, juste avant le premier quart d’heure de jeu (1-0, 13e). Derrière, Matéo a régalé en inscrivant deux autres buts (41e et 44e).

Au retour des vestiaires, les protégées de Sandrine Soubeyrand gèrent ce score acquis à la pause. De leurs côtés, les Costarmoricaines tentent d’inquiéter la gardienne Parisienne Chiamka Nnadozie. En vain ! Plus ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final.

Grâce à cette cinquième victoire en championnat, les joueuses du Paris FC restent invaincues en championnat. Maintenant, elles peuvent penser à Lyon avec l’espoir de conserver leur invincibilité en D1 Arkema…

Le Paris FC veut conserver son invincibilité

Toujours invaincu depuis le début de la saison, le Paris FC se déplace ce samedi à Guingamp pour le compte de la huitième journée en D1 Arkema pour le rester. Une belle occasion pour les coéquipières de Margaux Le Mouël de renter des Côtes d’Amor avec les trois points avant les deux gros chocs en championnat face à l’Olympique Lyonnais, le 27 novembre, puis le 4 décembre contre le Paris Saint-Germain.

Comme l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain, le Paris FC n’a pas perdu la moindre rencontre depuis le début de la saison. « Je pense que nous aurions pu faire de meilleurs résultats sur certains de nos matches nuls. Il y a eu du très bon comme à Montpellier (victoire 3-1, ndlr) et du moins bon sur d’autres rencontres où nous aurions pu mieux faire. Mais le plus important est que nous sommes toujours invaincues », rappelle la milieu de terrain du Paris FC, Margaux Le Mouël, sur le site officiel du club parisien.

Avec quatre victoires et trois nuls, les Parisiennes espèrent poursuivre leur bon début de championnat, ce samedi à Guingamp. Même si les protégées de Sandrine Soubeyrand restent sur un nul arraché dans les ultimes minutes face aux Girondins de Bordeaux (1-1, le 4 novembre, ndlr), elles devront réaliser une grosse prestation contre cette équipe des Côtes d’Amor, qui reste sur une belle performance contre l’Olympique Lyonnais (0-0, le 5 novembre, ndlr).

« On aura fort à faire contre cette équipe et ensuite, nous aborderons les autres rencontres très sérieusement. Les semaines d’entraînements devront être sérieuses pour attaquer ces matches sereinement et être performantes. Mais comme je le disais, il faudra déjà être très concernées par la rencontre face à Guingamp », prévient Le Mouël.

Les Parisiennes espèrent bien rentrer des Côtes d’Amor avec les trois points afin de poursuivre leur belle série d’invincibilité en D1 Arkema. Des points précieux à décrocher avant la réception coup sur coup de l’Olympique Lyonnais, le 26 novembre, puis le Paris Saint-Germain, le 4 décembre.

Kadidiatou Diani, meilleure joueuse du mois d’octobre en D1 Arkema

L’attaquante du Paris Saint-Germain Kadidiatou Diani a été élue meilleure joueuse du mois d’octobre en D1 Arkema. Avec plus de 56% des votes, l’internationale tricolore a devancé Lindsey Horan (Olympique Lyonnais) et Mathilde Bourdieu (Paris FC). Laparisienne succède à la joueuse des Girondins de Bordeaux Maëlle Garbino au palmarès de cette récompense.

Cette fois-ci, ce trophée est pour elle ! Battue d’un souffle en septembre par la Bordelaise Maëlle Garbino, l’attaquante du Paris Saint-Germain Kadidiatou Diani a été élue meilleure joueuse du mois d’octobre en D1 Féminine.

L’internationale du PSG, buteuse avec les Bleues vendredi dernier face à la Norvège en amical (2-1), aura été plébiscité par les internautes. Avec 56,6% des suffrages exprimés, la Parisienne aura devancé la milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais Lindsey Horan (24,3%) et l’attaquante du Paris FC Mathilde Bourdieu (19,1%).

Actuellement meilleure buveuse du Championnat, Kadidiatou Diani est ainsi sacrée pour la deuxième fois de sa carrière, après septembre 2020. La Parisienne est ainsi la septième joueuse du club de la capitale à décrocher ce trophée. Mais surtout elle succède à la Bordelaise Maëlle Garbino au palmarès de cette récompense. Tout un symbole puisque les deux meilleures joueuses de ce début de saison se retrouveront ce dimanche pour le choc au sommet de cette huitième journée en D1 Arkema.

Le Palmarès 2022 :

Septembre 2022 : Maëlle Garbino (Girondins de Bordeaux)

Octobre 2022 : Kadiddiatou Diani (Paris Saint-Germain)