Le PSG cale à Madri

Comme on se retrouve ! Le Real Madrid et le Paris Saint-Germain se s’affrontaient en Espagne pour le compte de cette deuxième journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Les deux formations se sont quittées sur un score nul et vierge (0-0), ce mercredi soir en Espagne. Dans cette affaire, les partenaires de kheira Hamraoui, qui faisait son retour à la compétition avec le club de la capitale, perdent deux points et devront réaliser un sans-faute face aux Albanaises de Vilaznia Shkodär pour espérer entrevoir les quarts de finale.

En novembre 2021, le Paris Saint-Germain était sorti victorieux de sa double confrontation face au Real Madrid (4-0 à l’aller, et 2-0 au retour, ndlr) en phase de poules de la Ligue des champions. Presqu’un an plus tard jour pour jour, les deux équipes se retrouvent à nouveau au même stade de la compétition. Cette fois-ci, les Parisiennes et les Madrilènes se sont quittées sur un score nul et vierge (0-0), ce mercredi en Espagne.

Défait par Chelsea (0-1), jeudi dernier à Jean Bouin (Paris), le PSG espérait enfin lancer sa saison sur la scène européenne. À Madrid, les Parisiennes pouvaient compter sur le retour de Lieke Martens au sein de l’attaque parisienne. Car depuis le début de la saison, les joueuses de la capitale manquent cruellement d’efficacité dans la zone de vérité. Ce mercredi soir, cela a encore été le cas.

Ni la Néerlandaise, ni Kadidiatou Diani n’ont trouvé le chemin des filets. La première a heurté la barre transversale (19e) et la seconde a loupé un face-à-face contre la gardienne madrilène (55e). Derrière, les joueuses du Real Madrid ont failli ouvrir le score sur une frappe de Sandie Toletti qui s’envole alors que le but parisien était vide (58e).

Le retour de Kheira Hamraoui

Mais l’événement de cette partie est survenu à la 76e avec la rentrée de la milieu de terrain du PSG, Kheira Hamraoui. La Nordiste, âgée de 32 ans, n’avait plus rejoué avec le club de la capitale depuis le 16 avril dernier (victoire 6-1 contre Issy en D1 Arkema, ndlr). En cause, l’affaire autour de son agression survenue en novembre 2021, et qui avait divisé le vestiaire parisien.

Une entrée en vain puisque le PSG n’arrivera pas à ouvrir le score, tout comme son adversaire du soir. Mais le coach parisien semblait satisfait de l’état d’esprit montré par ses joueuses durant cette partie. « On a fait une bonne heure de jeu, on avait décidé de jouer haut et aller vite vers le but. Mais ça a été dur de garder le rythme. Le Real a pu prendre la maîtrise sur la dernière demi-heure, mais on a bien défendu », expliquait le technicien parisien, Gérard Prêcheur, sur le site officeil du club de la capitale.

 Avec résultat, le PSG est actuellement troisième de son groupe, avec un petit point au compteur et trois de retard sur son adversaire du soir. Les Parisiennes devront faire un carton plein contre les Albanaises de Vllaznia (23 novembre, puis le 8 décembre). « On a toujours le destin entre nos mains […] Ce sera, je pense, un combat entre nous et le Real Madrid pour la deuxième place », a rappelé Gérard Prêcheur. Espérons que le coach parisien aura vu juste…