C’est l’heure de la rentrée pour la Stella Saint-Maur

C’est l’heure de la rentrée pour la Stella Saint-Maur

C’est reparti pour la Stella Saint-Maur ! Vice-championne de France, l’an passé en Deuxième Division, les Étoiles lancent leur championnat, ce samedi soir avec la réception du Havre. Une belle occasion pour Mathilde Plotton, et ses partenaires, de réaliser une saison parfaite avec à la clé la montée en Ligue Butagaz Energie (LBE).

Le temps commençait à paraître long pour Mathilde Plotton et ses coéquipières de la Stella Saint-Maur. Depuis le 18 juillet, date de la reprise de l’entraînement, les Franciliennes avaient envie de retrouver le chemin de la compétition.

« On a hâte de démarrer cette nouvelle saison. On sort d’une longue et intense préparation. On a envie de reprendre enfin la compétition. En raison de nos ambitions très élevé cette saison, on a hâte de se confronter aux meilleures équipes pour voir où on en est. Physiquement », nous confie l’arrière gauche de la Stella Saint-Maur, Mathilde Plotton, jointe par téléphone.

Comme on se retrouve ! Il y a un mois, la Stella Saint-Maur s’était imposée face au Havre (31-26), le 3 août dernier en amical. Un mois plus tard, les deux équipes se retrouvent pour lancer leur saison respective en Deuxième Division. Apparemment, les Franciliennes ont bien étudié leur adversaire du soir pour ce premier match officiel.

« Ce n’est jamais simple de démarrer sa saison face au Havre. C’est une équipe prétendante à la montée en Ligue Butagaz Energie (LBE). Même si de nouvelles joueuses ont rejoint Le Havre, on a constaté une grosse densité dans le secteur central. De notre côté, on va essayer de bien faire circuler le ballon pour étirer ce bloc, et ainsi jouer sur l’intervalle extérieur », prévient-elle.

Bien démarrer cette saison

Un plan de jeu qui pourrait fonctionner à la merveille afin de pouvoir décrocher une première victoire à domicile. Une belle occasion pour lancer cette saison en Deuxième Division. Derrière, les Franciliennes auront un calendrier chargé en septembre re et en octobre.

Même si elles pourront se reposer le week-end prochain puisqu’elles sont exemptées du premier tour de la Coupe de France, elles devront défier des concurrents directs à la montée en Ligue Butagaz Energie. Sur le papier, la Stella Saint-Maur, qui a terminé deuxième l’an dernier, semble être l’équipe favorite en Deuxième Division.

Objectif montée en Ligue Butagaz Energie

« Favorites ? Je ne sais pas. Ce sont les autres équipes qui auront à coeur de nous battre dans ce championnat. Nous, on l’assume et on l’accepte, ne s’en cache pas Plotton. Cette année, la petite différence, c’est que huit clubs avec le statut VAP sont prétendants à la montée en Ligue Butagaz Energie. Il y aura forcément plus de concurrence que par le passé. Il est prématuré pour l’instant de dire que l’on est les grandes favorites de ce championnat. On en reparlera une fois la trêve hivernale passée. »

Une chose est sûre, les Étoiles auront à coeur d’accéder à l’élite du handball français féminin afin de ne pas revivre le scénario de l’an passé. « Une saison réussie, ce serait de monter en LBE, et si c’est avec la manière, ce sera encore mieux. Même si on monte avec un petit point d’avance sur notre dauphin, notre saison sera réussie également. Au-delà du résultat, on se concentrera sur la finalité qui compte. Si on monte », avance-t-elle. Espérons que ce voeu se réalisera en fin de saison pour la Stella Saint-Maur…